Abduvoris Karimov: la star du rugby ouzbek!
Auteur: Hinato
Publié le: 14/02/2017


1520201992-31761016640982101551046196689219203639450754344898n1.jpg
Abduvoris Karimov lors de lé défaite de Kelab Sukan DBKL face à SSTMI Tsunami (28 à 26) le 5 février dernier
 
Le rugby asiatique connaît ces dernières années une forte progression du nombre de pratiquants. Derrière bien évidemment le Japon, Hong Kong, la Corée du sud, la Malaisie, le Sri Lanka, les Philippines, la Chine et bien d'autres pays, faisons un tour en Ouzbékistan. Situé en Asie centrale entre le Kazakhstan au nord et le Turkménistan au sud, ce petit état de 30 millions d'habitants (indépendant depuis 1991) a sa propre fédération de rugby depuis 2001.

A partir de 2008, la sélection nationale à XV participe au tout nouveau tournoi des cinq nations asiatique. Cette année-là, elle termine 2ème de la division régionale Asie centrale, derrière l'Iran. En 2009, l'Ouzbékistan remporte ce tournoi (et donc premier titre majeur) en battant le Kirghizistan en finale (31 à 12). En 2010, l'équipe nationale ouzbek participe au tournoi de la toute nouvelle Division 4 (5ème division asiatique). Elle s'inclinera en finale contre la Jordanie (28 à 03).

Les deux années qui suivent, la sélection termine dernière du tournoi des 5 nations asiatique (Division 4), défaite à chaque fois par la Jordanie pour le match pour la 3ème place (17 à 14, puis 19 à 15). C'est ainsi qu'arrive l'édition 2013, puisque c'est cette année-là que débute un jeune joueur qui nous intéresse: Abduvoris Karimov. A seulement 17 ans (il est né le 7 juin 1995), ce troisième ligne fait ses grands débuts internationaux lors de la défaite de l'Ouzbékistan contre le Liban (35 à 25). Il fera cette même année ses débuts avec la sélection à 7 lors de l'Asian Sevens Series 2013.

En 2014, l'Ouzbékistan intègre la toute nouvelle division 3 Ouest asiatique. Repositionné numéro 8, Abduvoris Karimov réalise une grosse performance et gagne un magnifique succès avec sa sélection ouzbek face à l'Inde (23 à 17). L'équipe nationale échouera pour le titre en finale face au Liban (20 à 19). En 2015, l'Ouzbékistan accueille l'Asia Rugby Championship de la Division 3 centre dans sa capitale Tachkent, qui se résume à un double affrontement entre la sélection ouzbek et l'Inde.

Troisième ligne de formation,
Abduvoris Karimov est repositionné ailier droit par son sélectionneur. Il s'illustre lors du match aller (perdu 31 à 08) avec un essai inscrit et lors du match retour (gagné 32 à 15). L'équipe nationale ne remporte pas le tournoi mais le jeune joueur de 19 ans fait parler de lui jusqu'en Malaisie où un club va le contacter et lui faire signer un contrat pro.

Fin 2015, à tout juste 20 ans, Abduvoris Karimov rejoint le club de Kelab Sukan DBKL, basé à Kuala Lumpur, l'une des deux capitales de l'archipel malaisien. Talentueux et avec une coupe rasta qui ne passe pas inaperçue, l'international ouzbek participe à la Malaysia Super League 2016. Il se fait vite un nom et devient l'une des stars de son équipe. Mais Kelab Sukan DBKL sera éliminé cette année-là dès les 1/4 de finale par le futur champion UPM Serdang Angels.

Il retourne ensuite en mai avec la sélection pour participer à l'
Asia Rugby Championship de la Division 2. L'Ouzbékistan vient en effet d'être promu après le forfait de l'Inde. La sélection ouzbek sera écrasée en 1/2 finale par les Emirats arabes unis (65 à 13) et son contingent de joueurs étrangers (dont le srilankais d'origine Imad Reyal), disant ainsi adieu officiellement à une chance de qualification pour la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon.

Lors du match pour la 3ème place, il marque le deuxième essai international de sa carrière mais ne peut empêcher la défaite des siens face à Guam (23 à 22). Relégué en Division 3 Ouest, l'Ouzbékistan accueillera en mars prochain la compétition à Tashkent au Dustlik Stadium et affrontera l'Iran et le Liban. La sélection nationale pourrait ainsi malheureusement se passer des services de sa star
Abduvoris Karimov, qui est toujours sous contrat avec Kelab Sukan DBKL et participe à la Malaysia Rugby Premier League 2017. Le championnat malaisien termine en effet le 1er avril. A tout juste 21 ans, l'international ouzbek (8 caps, 2 essais inscrits) est l'un des joueurs asiatiques des petits pays rugbystiques à suivre!

ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2017 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.