Corée du sud: qui pour la tournée au Chili?
Auteur:
 Hinato
Publié le: 13/10/2016


1520203034-8456593402.jpg
Révélation de Kobelco Steelers cette saison, le jeune 2ème ligne Jang Seok Hwan devrait être convoqué
par John Walters pour participer à la tournée de la Corée du sud au Chili le mois prochain

Signe d'un grand changement, la Corée du sud va participer à sa première tournée historique à l'étranger, en novembre prochain, au Chili. Les sud-coréens affronteront à deux reprises en test match "Los Condores", le 12 novembre à Vina Del Mar et le 19 novembre à Santiago, la capitale du pays. Après un Asia Rugby Championship 2016 désastreux, le sélectionneur John Walters va avoir une occasion unique pour tester de nouveaux joueurs et convoquer les meilleurs disponibles. Je pense évidemment à ceux évoluant au Japon, avec la trêve de Top League durant cette période.

En première ligne, 
Kim Min Kyu (POSCO) devrait être un titulaire indiscutable au talonnage tandis que le poste de pilier gauche se jouera entre Chong Kwihong (KRU) et Tae Hyeon Kang (KRU). Au poste de pilier droit, avec les blessures de Shin Dongwon (Munakata Sanix Blues), capitaine habituel et de la masse Kim Kwangsik (Hino Red Dolphins), Heo Woong (Kamaishi Seawaves), qui renaît après deux années noires et nous fait une belle saison à 31 ans en Top Ligue Est A (deuxième division japonaise), devrait partir comme un probable titulaire sauf grosse surprise.

Les deuxièmes lignes de Kubota SpearsKim Ho Bum (25 ans, 197 cm, 105 kg) et de Kobelco SteelersJang Seok Hwan (24 ans, 194 cm, 110 kg), ce dernier grosse révélation en Top League cette saison, ont dû impressionner leur sélectionneur néo-zélandais et partent grands favoris comme titulaires avec la Corée du sud pour cette tournée au Chili. Moins performant cette année avec son club nippon, Youn Kwon Woo (Yokogawa Musashino Atlastars) devrait en faire notamment les frais.

En troisième ligne, John Walters devrait s'appuyer sur des joueurs costauds évoluant au Japon avec Park Soon Chai (NTT-Docomo Red Hurricanes), 31 ans, 187 cm, 110 kg et le jeune Nam Jong Seong (Mazda Blue Zoomers), 24 ans, 188 cm, 109 kg. Le très jeune joueur de Korea Univ.
Shin Dahyun (19 ans, 192 cm, 107 kg), pourrait compléter ce trio.

Au poste de 1/2 de mêlée, 
Shin Ki Chul (KRU) part favori pour être titulaire même si l'on espère un retour de Lee Myung Jun (NEC Green Rockets), qui n'a toujours pas joué en Top League cette saison avec son nouveau club mais qui avait été excellent l'an passé lors de l'Asia Rugby Championship 2015. Le poste de 10 est certainement le plus gros chantier actuel entre un Oh Youn Hyung (KEPCO) vieillissant et un Oh Ji Myeong (POSCO) qui a encore beaucoup à prouver.

Sur les ailes, le colosse 
Jang Sung Min (Korea Armed Forces Athletic Corps), avec ses 186 cm et ses 105 kg, est un titulaire indiscutable qui avait beaucoup manqué lors du championnat asiatique cette année après sa blessure. Le poste d'ailier gauche se jouera entre Lee Supyeong (Mazda Blue Zoomers), bon buteur et Wang Sooyoung (Munakata Sanix Blues), qui contrairement au premier a l'avantage d'évoluer non pas en 2ème division nippone mais bien en Top League.

Auteur d'une très bonne saison pour le moment avec le club de Munakata
Wang Sooyoung (seulement 23 ans) devrait être convoqué par le sélectionneur néo-zélandais. Au centre, la star Jegal Bin (NTT Shining Arcs), qui joue en Top League japonaise depuis trois saisons, est un titulaire indiscutable. L'autre place se jouera entre le jeune Kim Jin Hyeok (Korea Univ.), le vétéran Kim Sung Soo (KEPCO) et Kim Sung Gu (Korea Armed Forces Athletic Corps).

Enfin le poste d'arrière devrait à priori se jouer entre le titulaire habituel 
Nam Young Soo (Hyundai Glovis) et Lee Jae Bok (Korea Armed Forces Athletic Corps). John Walters dispose de bons joueurs sélectionnables. Reste à savoir désormais si tous ces internationaux sud-coréens seront appelés et si oui, disponibles.

ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.