Corée du sud/Hong Kong: les compos
Auteur: 
Hinato
Publié le: 07/06/2019


1559886589-108.jpg
La jeune pépite Paul Altier fêtera sa première cape avec Hong Kong demain face à la Corée du sud!
 
Demain aura lieu la troisième journée de l'Asia Rugby Championship Top 3 2019 dans le Namdong Asiad Rugby Stadium d'Incheon (5 000 places). Après deux faciles victoires contre la Malaisie (52 à 14 et 38 à 16), la Corée du sud va affronter Hong Kong (champion en titre en l'absence du Japon). Le nouveau sélectionneur Seo Chun Oh effectue six changements dans le XV de départ par rapport à l'équipe qui s'était imposée il y a deux semaines.

En deuxième ligne, 
Kim Dae Hwan (Korea Armed Forces Athletic Corps) remplace Lee Jin Seok (Yamaha Jubilo). En troisième ligne aile, Yoo Ji Hoon (Korea Armed Forces Athletic Corps) et Son Min Su (Hyundai Glovis) sont indisponibles. Lim Jun Hee (POSCO) est titularisé tandis que Kim Yo Han (Hyundai Glovis) fêtera sa première cape en sélection. Le 1/2 de mêlée Lee Myung Jun (Hyundai Glovis) fait son grand retour et formera une énième charnière inédite avec le jeune ouvreur Han Gu Min (Korea Armed Forces Athletic Corps), une seule sélection seulement.

Au centre, l'expérimenté et puissant 
Jang Sung Min (POSCO) est bien évidemment titularisé et remplace Lee Yong Woon (Yonsei Univ.), qui aura joué son premier match international contre les Hibiscus. Après c'est du classique avec notamment sur les ailes Jang Jung Min (KEPCO) et Jeong Yeon Sik (Hino Red Dolphins) sur les ailes et Lee Jae Bok (POSCO) à l'arrière. Le banc sera très peu expérimenté et juvénile avec pas moins de sept joueurs universitaires dont Yeo Jae Min (Yonsei Univ.) et le 3/4 Baek Jong Hoon (Yonsei Univ.) qui devraient faire leur grands débuts internationaux.

Côté hongkongais, on commence déjà aussi à préparer les qualifications pour la coupe du monde de rugby de 2023 en France.  Le nouveau sélectionneur Andrew Hall, qui succède au gallois Leigh Jones, va ainsi lancer trois nouveaux joueurs dans le grand bain. Le groupe est quasiment composé de joueurs des South China Tigers, la nouvelle équipe professionnelle de rugby en Asie. Du classique en première ligne avec les piliers 
Benjamin Higgins (South China Tigers) et Grant Kemp (South China Tigers) et le talonneur Alexander Post (South China Tigers).

La deuxième ligne sera très expérimentée avec 
Fin Field (South China Tigers) et Kyle Sullivan (South China Tigers). En troisième ligne, exit Toby Fenn (Societe Generale Valley) et Thomas Lamboley (Societe Generale Valley). James Cunningham (South China Tigers) est toujours présent alors que l'irlandais Callum McCullough (South China Tigers) fêtera sa première cape et que Kane Boucaut (South China Tigers) démarrera au poste de numéro 8.

La charnière sera composée du 1/2 de mêlée et capitaine Liam Slatem 
(South China Tigers) et de l'ouvreur Jack Neville (South China Tigers). Matthew Rosslee (Societe Generale Valley) démarrera au centre et formera la paire avec Benjamin Axten-Burrett (South China Tigers). On retrouve le puissant Conor Hartley (South China Tigers) à l'aile gauche alors que le jeune Harry Sayers (South China Tigers) fera ses grands débuts internationaux à l'aile droite, en l'absence de la star Harry Sayers (South China Tigers). Enfin à l'arrière, la jeune pépite Paul Altier (Societe Generale Valley) fêtera sa première cape, lui le héros de la victoire historique contre les U20 roumains l'an dernier avec les Baby Dragons (56 à 33).

Le banc sera assez expérimenté et devrait faire la différence face au très jeune banc sud-coréen. Champion en titre, Hong Kong part grand favori face à la Corée du sud. Il faut dire que les Dragons restent sur sept victoires consécutives face aux Roses de Sharon depuis 2015 (dont la dernière 39 à 05). 
La rencontre aura lieu demain à 09h00 (heure française). 
 
Le XV de départ sud-coréen:
 

1-(c) Na Kwan Young (Kubota Spears, 17 caps) 2-Kim Jeep (KEPCO, 17 caps) 3-Lee Gyu Sang (Korea Armed Forces Athletic Corps, 2 caps) 4-Kim Dae Hwan (Korea Armed Forces Athletic Corps, 3 caps) 5-Yang Dae Young (Toshiba Brave Lupus, 6 caps) 6-Lim Jun Hee (POSCO, 7 caps) 7-Kim Yo Han (Hyundai Glovis, 0 cap) 8-Cha Sung Kun (POSCO, 6 caps) 9-Lee Myung Jun (Hyundai Glovis, 11 caps) 10-Han Gu Min (Korea Armed Forces Athletic Corps, un cap) 11-Jang Jung Min (KEPCO, 8 caps) 12-Jang Sung Min (POSCO, 20 caps) 13-Kim Nam Wook (KEPCO, ? caps) 14-Jeong Yeon Sik (Hino Red Dolphins, 10 caps) 15-Lee Jae Bok (POSCO, 16 caps)

Remplaçants:

16-Yeo Jae Min (Yonsei Univ., 0 cap) 17-Lee Hyun Su (Yonsei Univ., 2 caps) 18-Kang Soon Hyuk (Yonsei Univ., 2 caps) 19-Park Ye Chan (Yonsei Univ., un cap) 20-Choi Seong Deok (Kyung Hee Univ., un cap) 21-Kang Min Jun (Korea Univ., un cap) 22-Kim Jin Hyeok (Korea Armed Forces Athletic Corps, 7 caps) 23-Baek Jong Hoon (Yonsei Univ., 0 cap)

Le XV de départ hongkongais:

1-Benjamin Higgins (South China Tigers, 17 caps) 2-Alexander Post (South China Tigers, 4 caps) 3-Grant Kemp (South China Tigers, 2 caps) 4-Fin Field (South China Tigers, 25 caps) 5-Kyle Sullivan (South China Tigers, 11 caps) 6-James Cunningham (South China Tigers, 25 caps) 7-Callum McCullough (South China Tigers, 0 cap) 8-Kane Boucaut (South China Tigers, 10 caps) 9-(c) Liam Slatem (South China Tigers, 10 caps) 10-Jack Neville (South China Tigers, 9 caps) 11-Conor Hartley (South China Tigers, 7 caps) 12-Matthew Rosslee (South China Tigers, 21 caps) 13-Benjamin Axten-Burrett (South China Tigers, 2 caps) 14-Harry Sayers (South China Tigers, 0 cap) 15-Paul Altier (Societe Generale Valley, 0 cap)

Remplaçants:

16-Dayne Jans (South China Tigers, 8 caps) 17-Daniel Barlow (South China Tigers, 13 caps) 18-Jack Parfitt (South China Tigers, 26 caps) 19-Craig Lodge (South China Tigers, un cap) 20-Cris Pierrepont (South China Tigers, un cap) 21-Bryn Phillips (South China Tigers, 2 caps) 22-Lewis Warner (South China Tigers, 2 caps) 23-Robbie Keith (South China Tigers, 8 caps)


ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.