Hong Kong écrase à nouveau la Corée du sud!
Auteur:
 Hinato
Publié le: 03/06/2017


 

Hong Kong affrontait aujourd'hui la Corée du sud, au Hong Kong Football Club, pour le compte de la sixième et dernière journée de l'Asia Rugby Championship 2017. Après une nette victoire il y a une semaine (43 à 17), on s'attendait à voir la confirmation des Dragons. Si les visiteurs ouvraient le compteur par une pénalité de leur ouvreur Yoo Jae Hyuk, les hongkongais égalisaient vite derrière par une pénalité de leur arrière Jamie Hood. Sur un ballon perdu en touche par les sud-coréens dans leur 22 mètres, les locaux récupéraient et le trosième ligne aile Nick Hewson passait la ligne d'essai!

Jamie Hood creusait l'écart en toute fin de première mi-temps sur une nouvelle pénalité. A la pause, les Dragons menaient déjà 13 à 03 au tableau d'affichage. En début de seconde période, les hommes de Leigh Jones continuer de presser. Les visiteurs se mettaient à la faute en défendant sur leur ligne et l'arbitre japonais
Akihisa Aso finissait par accorder l'essai de pénalité.

Réduits à 14 après me carton jaune du jeune pilier
Shin Woo Sung, les sud-coréens résistent mais finissent par le payer physiquement en fin de rencontre. Le 3/4 Benjamin Rimene, le troisième ligne Dan Falvey et le 1/2 de mêlée Cado Lee Ka-to iront marquer à leur tour un essai. Au final, Hong Kong écrase une fois de plus la Corée du sud sur le score sans appel de 39 à 03. Les Dragons confirment plus que jamais leur progrès et leur grande ambition à un an de l'Asia Rugby Championship 2017, qui comptera pour la course à la qualification à la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon.

Côté visiteur, ce nouveau gros revers confirme l'état désastreux du rugby sud-coréen actuel. Si la Corée du sud pouvait rivaliser avec Hong Kong il y a encore deux ans, ce n'est absolument plus le cas désormais. Alors que la sélection hongkongaise progresse à vitesse grand V et est devenue professionnelle, celle sud-coréenne est au plus mal. Pas de vrai championnat de rugby à XV, des joueurs amateurs, la grosse colonie de joueurs professionnels évoluant au Japon et ayant refusé de venir en sélection.

Plus que jamais, il parait évident que la Corée du sud est en train de disparaitre des grandes nations asiatiques de rugby alors que la Malaisie débarque l'an prochain, avec son championnat professionnel (Malaysia Rugby League) derrière. Intégrer une franchise en Top League ou Top Challenge League paraît la seule solution évidente pour permettre aux Roses de Sharon d'exister encore dans le futur. Au classement, Hong Kong termine deuxième de l'
Asia Rugby Championship 2017 derrière le Japon, la Corée du sud terminant une fois de plus à la dernière place.

Hong Kong ???? 39 - 03 Corée du sud

Hong Kong Football Club |

Arbitre: 
Akihisa Aso (JRFU)

Pour Hong Kong:

5 essais de: 
Nick Hewson (26'), pénalité (44'), Benjamin Rimene (67'), Dan Falvey (75') et Cado Lee Ka-to (80')
4 transformations de: 
Jamie Hood (27', 45'), Benjamin Rimene (76') et Dan Falvey (80')
2 pénalités de: Jamie Hood (13', 39')

Pour la Corée du sud:

Une pénalité de: Yoo Jae Hyuk (10')

Carton jaune:
Shin Woo Sung (50')



3/6/2017
 
Commentaire de Kenzaki

Japon, Hong Kong, Malaisie et Chine. Même s'il faudra attendre un long moment pour ces derniers, les quatre nations majeures du rugby asiatique dans le futur, ce seront eux.

3/6/2017
 
Commentaire de japanbeatscots

La Corée va devenir une nation quelconque du rugby.

3/6/2017
 
Commentaire de Watanabe

Tous les espoirs d'une 2ème équipe asiatique à la coupe du monde 2019 repose sur Hong Kong. La Corée du sud stagne et la Malaisie débute à peine sa longue progression.

3/6/2017
 
Commentaire de Tokyro

Hong Kong et la Corée du sud ne jouent plus dans la même catégorie.

ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2017 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.