Hong Kong écrase la Malaisie
Auteur: Hinato
Publié le: 05/05/2018


1525528007-43.jpg
L'ailier Salom Yiu Kam Shing aura réalisé une grosse performance avec un doublé face à la Malaisie en début de seconde période!
 

Aujourd'hui avait lieu dans l'immense Stadium National Bukit Jalil de Kuala Lumpur la deuxième journée de l'Asia Rugby Championship Top 3 2018. Une compétition importante cette année puisque le vainqueur affrontera derrière les Iles Cook en barrage aller retour pour une place dans le tournoi de repêchage en novembre qui donnera le dernier ticket pour la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. La Malaisie, promue pour la première fois de son histoire dans la division élite asiatique, affrontait Hong Kong. Après une défaite contre la Corée du sud (35 à 10) la semaine dernière, les Hibiscus s'attendaient à une rencontre très difficile face aux Dragons mais comptaient tout donner sur la pelouse.

Dominateurs en mêlée, les visiteurs obtiennent rapidement une pénalité facile que manque l'ouvreur
Matthew Rosslee. Les locaux l'opportunité d'ouvrir le score juste derrière mais l'arrière Samuela Tamanisau rate la pénalité. Les malaisiens résistent bien en ce début de partie mais multiplient les fautes. L'arbitre japonais Shuhei Kubo sort un carton jaune pour le deuxième ligne Aporosa Duwailea Nasolo suite à un plaquage haut de ce dernier. Les Dragons profitent alors de leur supériorité numérique et d'une mêlée aux cinq mètres pour envoyer le numéro 8 Thomas Lamboley à l'essai!

Samuela Tamanisau a l'occasion derrière de réduire l'écart sur pénalité mais c'est un nouvel échec. Matthew Rosslee ne se manque pas cette fois-ci et donne huit points d'avance aux siens. Les Hibiscus réalisent une première période héroïque en défense à l'image du centre Sakiusa Terence Gavidi qui est tout simplement monstrueux. Trop de déchets dans leur jeu, les hongkongais s'appuient sur leur seul point fort de cette première mi-temps à savoir la mêlée pour permettre à Thomas Lamboley d'inscrire son doublé à la 1/2 heure de jeu! Les hommes de Leigh Jones profitent sinon d'un ballon d'attaque malaisien pour lancer une grosse contre-attaque et voir l'arrière Jack Neville aller à l'essai.

Mais les locaux vont enfin être récompensés de leur efforts. Suite à un énième ballon perdu par les Dragons,
Etonia Vaqa Saukuru tape au pied en contre, récupère et passe à Timoci Vunimoku qui remet au numéro 8 malaisien qui part marquer son essai en coin, mettant le feu au stade! Les Hibiscus mettent le feu, le capitaine Mohd Syahir Asyraf Bin Rosli délivre une superbe diagonale millimétrée à l'ailier Mohamad Aman Bin Jamaludin qui partait à l'essai mais ce dernier commet un en avant. Ce sont les visiteurs qui auront le dernier mot de la première mi-temps suite (enfin) à une excellente action des 3/4 et l'essai en coin du 1/2 de mêlée Liam Slatem! A la pause, Hong Kong mène logiquement 27 à 05.

Dès l'entame de la seconde période, une chandelle ratée de l'ouvreur
Mohd Syahir Asyraf Bin Rosli permet aux Dragons de récupérer le ballon et d'envoyer à l'essai en coin l'ailier Salom Yiu Kam Shing. Les locaux vont dès lors craquer physiquement dans cette rencontre. Le 14 hongkongais fait parler sa vitesse et y va de son doublé. Derrière le deuxième ligne Jamie Pincott perce facilement la défense adverse et va de son essai avant que ce ne soit le 3/4 rentrant Conor Hartley qui passe la ligne suite à une magnifique longue passe sautée de l'ouvreur Matthew Rosslee.

Dans les minutes qui suivront, le pilier
Jack Parfitt et le 3/4 Robbie Keith inscriront aussi leur essai. Mais le trop grand nombre de ballons perdus bêtement par les hongkongais dans cette partie permettront aux malaisiens de bien terminer le match et de marquer trois points sur pénalité par leur troisième ligne Mohammad Syarif Saiful Aazwan Bin Sudin. Au final Hong Kong écrase la Malaisie 67 à 08 et assure l'essentiel avec le bonus offensif. La conquête aura été le gros point positif dans une rencontre marquée par trop de déchets techniques des Dragons, notamment en première période. La fatigue des locaux aura permis aux visiteurs de s'exprimer enfin avec leur 3/4 en deuxième mi-temps.

Pour les Hibiscus, il y avait trop d'écart mais ils peuvent être fiers d'eux. Ils auront inscrit un essai et tenu tête aux hongkongais une mi-temps sans rougir avec d'exploser physiquement ensuite. La défaite du jour fait oublier celle de 1996 de la Malaisie face à Hong Kong (103 à 05). Pour les hommes de Leigh Jones, le match prochain à Incheon face à la Corée du sud s'annonce explosif. Un calibre largement supérieur aux malaisiens (physiquement et en terme de vitesse des 3/4), surtout quand on sait que c'est le groupe sud-coréen le plus fort et le plus expérimenté de ces dernières années.

Malaisie   08 - 67   Hong Kong

Stadium National Bukit Jalil |15 000 spectateurs |

Arbitre: Shuhei Kubo (JRFU). Arbitres assistants: Tasuku Kawahara (JRFU), Terhisa Kajiwara (JRFU) et Azhar Yusof (SRU)

Pour la Malaisie:

Un essai de: 
Etonia Vaqa Saukuru (36')
Une pénalité de: Mohammad Syarif Saiful Aazwan Bin Sudin (76')

Carton jaune: Aporosa Duwailea Nasolo (13')

Pour Hong Kong:

10 essais de: 
Thomas Lamboley (15', 28'), Jack Neville (34'), Liam Slatem (40'), Salom Yiu Kam Shing (42', 48'), Jamie Pincott (51'), Conor Hartley (59'), Jack Parfitt (65') et Robbie Keith (69')
7 transformations de: Matthew Rosslee (34', 40', 43', 52', 59', 66', 69')
Une pénalité de: Matthew Rosslee (24')

  • Tokyro dit :
    6/5/2018

    On va tout droit vers notre duel Corée du sud/Hong Kong.

  • ASIE RUGBY
    L'actualité du rugby asiatique


         visiteurs
           
    Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

    Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

    2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.