Hrishikesh Pendse perce enfin au Japon!
Auteur:
 Hinato
Publié le: 28/01/2017


1520349441-44143620161125g.jpg
Hrishikesh Pendse sous le maillot de Mitsubishi Sagamihara Dynaboars
 
Deuxième plus grand pays en terme de population en Asie derrière la Chine, l'Inde a un seul sport roi: le cricket. Et pourtant petit à petit le rugby s'y fait sa place, même s'il est encore très très loin en ce qui concerne la popularité. On connaît quelques joueurs tels que l'ancien international indien Emil Vartazarian (d'origine arméno-iranienne) ou plus récemment l'ailier et capitaine Nasser Hussain. Mais aucun jusqu'ici n'avait tenté l'aventure au Japon.

Ce sera chose faite en 2011 quand le mythique club de Kobelco Steelers signe le troisième ligne Hrishikesh Pendse. A tout juste 25 ans alors, l'international indien devient le premier joueur de rugby de son pays à passer au stade de professionnel! Mais l'entraîneur de l'époque, un certain Yuji Sonoda (ancien 1/2 de mêlée du club et ancien international japonais) ne le fera jamais rentrer sur le terrain. Une saison 2011/2012 fantôme pour Hrishikesh Pendse.

L'international indien passe ensuite chez Hong Kong Scottish Rugby Club deux mois (peu fructueux). Il rejoint ensuite le pays des All Blacks. Le joueur souffre alors du cliché sur le rugby de son pays comme il dira plus tard: "En Nouvelle-Zélande, j'ai été mis sur le banc de l'équipe réserve sans procès parce qu'ils n'ont jamais connu un indien jouant au rugby. Finalement, ils m'ont donné cinq minutes et cela m'a suffit pour prouver que je pouvais jouer."

Hrishikesh Pendse rejoint alors l'équipe sénior de North Shore RFC. Kobelco Steelers le rappelle en 2012 mais l'international indien, blessé au genou, ne peut venir. Le club néo-zélandais le refait signer de son côté en 2013. Il sera nommé meilleur joueur de l'équipe à la fin de la saison. C'est alors la période où il pense à arrêter sa carrière et à ce qu'il fera après le rugby.

C'est à ce moment précis que Suntory Sungoliath, qui a vu les vidéos d'Hrishikesh Pendse (envoyé par son agent), décide de lui faire signer un contrat pro. Au printemps 2014, l'international indien fait son retour dans l'archipel nippon. L'entraîneur-chef de l'équipe, l'australien Andy Friend (arrivé tout droit de Canon Eagles), ne lui donnera pas une minute de jeu. Le joueur doit notamment faire face à une concurrence monstrueuse en 3ème ligne (Schalk Burger, Takamichi Sasaki, Hendrik Tui, etc...).

Hrishikesh Pendse reste toutefois une deuxième saison chez le club de Fuchu. Le 13 novembre 2015 rentrera dans l'histoire. Ce jour-là, il devient le premier joueur professionnel indien de rugby à jouer en Top League lorsqu'il rentre en cours de jeu lors de la lourde défaite de Suntory Sungoliath contre Panasonic Wild Knights (38 à 05). Il jouera 15 minutes. Ce seront les seules.

L'international indien quitte le club de Fuchu et tente de se relancer en signant un nouveau contrat pro une division en-dessous chez Mitsubishi Sagamihara Dynaboars. Fort de son expérience à désormais 30 ans, de son physique (190 cm, 105 kg) et de sa polyvalence (il peut jouer 2ème et 3ème ligne), Hrishikesh Pendse marque des points auprès du manager Kyosuke Sato.

Il
devient un cadre des sangliers et réalise enfin une grande saison (609 minutes de jeu, un essai inscrit) à l'image de sa grosse performance lors de la victoire de Mitsubishi Sagamihara Dynaboars contre Hino Red Dolphins (34 à zéro) le 19 novembre 2016 où il inscrira au passage le premier essai de sa carrière au Japon. Il remporte ainsi le titre de la Top Ligue Est A (deuxième division japonaise), son premier grand titre majeur!

Derrière le club de Sagamihara échouera à monter en Top League après sa défaite en barrage contre Toyota Industries Shuttles (33 à 21) mais évoluera désormais dans la toute nouvelle Top Challenge League (2ème division nationale nippone de rugby). International indien depuis 2004 (il avait alors 18 ans), il reste désormais à savoir si Hrishikesh Pendse pourra être libéré par son club en novembre prochain lors de l'Asia Rugby Championship 2017 Division 2 alors que l'Inde aura très fort à faire en 1/2 finale contre Singapour, relégué de la Division 1 l'an dernier.

ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2017 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.