L'Asia Sevens Series 2016 démarre ce week-end!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 31/08/2016


1520424272-73878314100484101574218131900106841720472223761952n.jpg
La Corée du sud fera partie des grands favoris au titre cette année!

Ce week-end démarre à Hong Kong la première étape de l'Asia Sevens Series 2016. Chez les hommes, le tournoi sera composé de deux poules de quatre équipes. Dans la poule A: Japon, Corée du sud, Chine et Singapour et dans la poule B: Hong Kong, Sri Lanka, Malaisie et Taïwan. L'enjeu de la compétition, composée des étapes d'Hong Kong (2-3 septembre), de Corée du sud (24-25 septembre) et du Sri Lanka (15-16 octobre), sera de terminer au deux premières places du classement, qui seront synonymes de billets pour le tournoi de qualification d'Hong Kong en 2017.

Avec objectif au bout intégrer le circuit mondial de rugby à 7 2017/2018. Le Japon, qui participera au World Sevens Series 2016/2017 et qui n'a aucun gros enjeu à jouer dans les trois tournois à venir, envoie en conséquence une équipe de joueurs universitaires, afin de tester de jeunes espoirs nippons en vue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En conséquence de cela, Hong Kong, la Corée du sud et le Sri Lanka partiront grands favoris cette année!


Chez les femmes, si le groupe des Sakura Sevens est pas mal remaniée depuis les Jeux Olympiques de Rio 2016, il n'en reste pas moins redoutable. Les japonaises seront grandes favorites de l'Asia Women's Sevens Series 2016. Comme les années précédentes, les chinoises seront les adversaires les plus coriaces. Le Japon sera le gros morceau de la poule C et affrontera Hong Kong, Singapour et Guam tandis que la Chine devrait facilement dominer la poule D où l'on retrouve la Thaïlande, l'Ouzbékistan et le Sri Lanka.

Japon:

Shione Teaupa (Ryutsu Keizai Univ.), Hiroki Hanada (Fukuoka Univ.), Kazuki Yamada (Ritsumeikan Univ.), Kohei Toyota (Keio Univ.), Katsuki Satake (Fukuoka Institute of Technology), Masaki Yamada (Fukuoka Univ.), Han Jyon Mun (Ryutsu Keizai Univ.), Kosuke Naka (Kwansei Gakuin Univ.), Minato Goto (Tsukuba Univ.), Ryo Katutsuka (Ryutsu Keizai Univ.), Fakatava Sosefo (Fukuoka Institute of Technology)

Hong Kong:

Max Woodward, James Cunningham, Michael Coverdale, Christopher Maize, Lee Jones, Rowan Varty, Lee Ka To Cado, Alex McQueen, Benjamin Rimene, Tom McQueen, Ryan Meacheam, Yiu Kam Shing

Corée du sud:

Andre Coquillard (Korea Armed Forces Athletic Corps), Kim Jeong Min (KEPCO), Kim Sung Soo (KEPCO), Han Dong Hoon (Kyung Hee Univ.), Kim Nam Uk (KEPCO), (c) Kim Hyun Soo (KEPCO), Jeong Yeon Sik (Korea Armed Forces Athletic Corps), Yu Hee Bum (KEPCO), Jang Sung Min (Korea Armed Forces Athletic Corps), Lee Jae Bok (Korea Armed Forces Athletic Corps), Park Han Yeol (Korea Armed Forces Athletic Corps), Yu Jun Hong (POSCO)

Sri Lanka:

(c) Danushka Ranjan, Dulaj Perera, Danush Dayan, Dinusha Chathuranga, Jason Dissanayake, Kavindu Perera, Hirantha Perera, Saliya Handapangoda, Sashan MohamedTarinda Ratwatte, Kevin Dixon, Omalka Gunarathne


ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.