La Chine échoue en quart, Hong Kong éliminé dès les poules
Auteur: 
Hinato
Publié le: 07/04/2017



Les chinoises seront tombées en 1/4 de finale face au Japon

Cette semaine se déroulait le tournoi à 7 de qualification féminin d'Hong Kong. Le vainqueur de la compétition gagnait le droit d'intégrer le circuit Women's Sevens World Series 2017/2018. Outre le Japon, la Chine (l'autre grande nation asiatique à 7 féminine) et Hong Kong y participaient. Parmi les favorites du tournoi, les chinoises démarraient mal en poule A avec une défaite face aux Pays-Bas (21 à 19) malgré un doublé de Yang Liu.

La Chine pulvérisait ensuite la Jamaïque (68 à zéro) avec des doublés notamment de
Yang Liu et Rongxin Wei. La qualification était assurée malgré une défaite face au Japon (21 à 14) et encore deux essais signés Rongxin Wei. Les chinoises retrouvaient les japonaises en 1/4 de finale pour un choc 100% asiatique. Et une fois encore, elles s'inclinaient (28 à 14) et étaient éliminées malgré un doublé encore signé Yang Liu. La Chine n'intégrera pas le circuit mondial à 7 la saison prochaine.

Même constat pour Hong Kong qui jouait à domicile. Pourtant installés dans une poule B peu relevée, les Dragons n'ont pas été à la hauteur, s'inclinant face au Kenya (24 à 21) et l'Argentine (17 à 07). Les hongkongaises allaient toutefois sauver l'honneur en battant la Belgique (futur 1/2 finaliste) sur le score de 15 à 10 grâce à des essais de
Aggie Poon Pak-yan (doublé) et Chong Ka-yan avant d'être éliminées dès la phase de poule du tournoi.

Le groupe chinois féminin:

Jang Qianqian, Yang Liu, Liping Yu, Xu Xiaoyan, Tang Minglin, (c) Xiaoming Yu, Zhao Ying, Shichao Sun, Rongxin Wei, Ruan Hongting, Tingting Sun, Lilian Zhou




ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2017 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.