La Corée du sud écrasée par le Japon
Auteur: 
Hinato
Publié le: 29/04/2017


1520424665-657734ckklatuqaajvfg.jpg
Chang Yong Heung et ses coéquipiers n'auront rien pu faire contre les japonais
 

La Corée du sud affrontait aujourd'hui le Japon dans le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo pour le compte de la deuxième journée de l'Asia Rugby Championship 2017. Après une défaite honorable à Incheon, les Roses de Sharon s'attendaient à un réveil des Brave Blossoms. Et les locaux montrent vite un visage différent. Dès la troisième minute, le deuxième ligne Samuela Anise passe la ligne suite à un très bon maul. Quelques instants plus tard, le pilier droit Genki Sudo (blessé) sort sur civière et est remplacé par Yu Chinen. Les sud-coréens butent sur une très bonne défense nippone et ces derniers contre-attaquent sur une récupération de balle du troisième ligne Malgene Ilaua.

A l'autre bout du terrain, l'ouvreur Jumpei Ogura délivre une passe sautée pour l'ailier 
Amanaki Lotoahea qui n'a plus qu'à aplatir. Les visiteurs sont toutefois dans le match. Malheureusement le pilier droit Kim Kwangsik va faire parler sa réputation. Sur l'action du deuxième essai japonais, il bouscule volontairement un joueur adverse. L'arbitre hongkongais Matthew Rodden lui addresse un carton jaune. En supériorité numérique, les Brave Blossoms en profitent et inscrivent deux nouveaux essais, par leur 1/2 de mêlée et capitaine Yutaka Nagare et leur troisième ligne aile Naoki Ozawa.

Les hommes de Jamie Joseph continue de creuser l'écart par un essai de la star à l'aile Akihito Yamada, bien servi par le centre Ryohei Yamanaka. Mais le dernier mot de cette première mi-temps revient aux visiteurs. Le pilier 
Kim Sung Tae sert le troisième ligne aile Kim Hyun Soo qui échappe aux plaquages de Samuela Anise et Malgene Ilaua et va à l'essai. A la pause, le score est de 31 à 05. Dès l'entame de la seconde période, les nippons accélèrent et le talonneur Atsushi Sakate inscrit son essai. Quelques instants plus tars, l'ailier Amanaki Lotoahea élimine un joueur adverse, fixe et offre le ballon au centre Rikiya Matsuda qui n'a plus qu'à faire parler sa vitesse pour aller passer la ligne.

Les sud-coréens continuent d'attaquer et sont récompensés par leur ouvreur 
Yoo Jae Hyuk qui récupère le ballon dans l'en but après la perte de balle du numéro 8 Lee Yong Seung. Le reste du match est à sens unique. Les rentrées de Kaito Shigeno et de Takuya Yamasawa font du bien. Les Brave Blossoms inscriront cinq nouveaux essais par les centres Ryohei Yamanaka et Ryoto Nakamura et le talonneur rentrant Takeshi Hino et l'ailier Amanaki Lotoahea qui y ira de son hat trick.

Au final, la Corée du sud n'aura rien plus faire et s'incline sur le score sans appel de 80 à 10. A partir du moment où les japonais ont joué à leur niveau, les hommes de John Walters savaient qu'ils allaient vivre une sale journée. Mais malgré cela, tout n'est pas à jeter. Le deuxième ligne
Han Kun Kyu et le trosième ligne aile Kim Hyun Soo auront été énormes durant la partie. Les sud-coréens vont désormais avoir devant eux un mois de repos pour se préparer avant le choc face à Hong Kong le 27 mai prochain au Namdong Asiad Rugby Ground d'Incheon!

Japon   80 - 10   Corée du sud

Chichibunomiya Stadium | 7 692 spectateurs |

Arbitre: 
Matthew Rodden (HKRU). Arbitres assistants: Timothy Baker (HKRU) et Patrick Wallingford (HKRU) 

Pour le Japon:

 
12 essais de: Samuela Anise (03'), Amanaki Lotoahea (16', 62', 67'), Yutaka Nagare (20'), Naoki Ozawa (24'), Akihito Yamada (32'), Atsushi Sakate (42'), Rikiya Matsuda (45'), Ryohei Yamanaka (57'), Ryoto Nakamura (72') et Takeshi Hino (80')
10 transformations de: Jumpei Ogura (04', 25', 33', 43', 46') et Takuya Yamasawa (58', 62', 69', 73', 80')

Pour la Corée du sud:

2 essais de: Kim Hyun Soo (40') et Yoo Jae Hyuk (49')

Cartons jaunes: 
Kim Kwangsik (16') et Lim Jun Hee (79')
ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2017 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.