La Corée du sud impuissante face à Hong Kong
Auteur:
 Hinato
Publié le: 04/06/2016


1520424774-97925913346894101570332876050104454748545002608865n.jpg
Les sud-coréens ont été trop fébriles défensivement aujourd'hui pour espérer vaincre Hong Kong

La Corée du sud affrontait aujourd'hui Hong Kong, au Hong Kong Football Stadium, pour le compte de la sixième et dernière journée de l'Asia Rugby Championship 2016Vaincus à l'aller (34 à 27), les sud-coréens avaient obligation de vaincre les Hongkongais avec le point de bonus offensif pour espérer éviter le match de barrage face à la Malaisie. Le début de partie est à l'avantage des hommes de John Walters qui inscrivent le premier essai par leur ailier Lee Supyeong. Mais les locaux répondent aussi sec sur une perte de balle sur une offensive sud-coréenne.

L'ouvreur récupère
Benjamin Rimene et va à l'essai. Ce dernier donne même pour la première fois l'avantage aux siens sur pénalité (10 à 07). La Corée du sud profite de la domination de son pack pour obtenir des pénalités et occuper le camp hongkongais. Sur un magnifique ballon porté, le talonneur Kim Min Kyu s'échappe et inscrit le 2ème essai de son équipe! Mais Hong Kong va profiter d'une défense sud-coréenne aux abois.Après un long festival dans le défense visiteuse, le troisième ligne Toby Fenn va à l'essai. Lee Supyeong réduit l'écart sur pénalité (17 à 15).

Derrière,
Toby Fenn est coupable d'un plaquage dangereux sur le jeune ouvreur Jung Bu Hyeon, mais n'écope pas de carton jaune. A 20 secondes de la pause, les hongkongais jouent un dernier ballon depuis leur mêlée dans leur 22 mètres. Ils profitent de la glissade de Lee Supyeong pour perce la défense visiteuse et envoyer au bout l'ailier Ryan Meacheam. A la mi-temps, la Corée du sud est menée 24 à 15 après avoir offert trois essais aux locaux...

Le jeune ouvreur
Jung Bu Hyeon, transparent en première période, est remplacé dès le début de la seconde. Les sud-coréens obtiennent de nombreuses pénalités grâce à leur domination en mêlée mais sont incapables de trouver la touche, à l'image du centre Kim Sung Soo. Que de minutions perdues dans cette rencontre! De quoi rendre fou John Walters! Kim Sung Soo sortira d'ailleurs quelques instants après sur blessure, remplacé par Kim In Kyu.

Les coéquipiers de Shin Dongwon n'y sont plus dans cette seconde mi-temps. Le 1/2 de mêlée
Jamie Hood casse la ligne et essai au bout de l'ailier Ryan Meacheam pour son doublé. A 15 contre 14 après le plaquage dangereux du 3/4 rentrant Lex Kaleca, ils seront incapables d'inscrire le moindre point et encaisseront même un drop de l'ouvreur Benjamin Rimene, décidément dans un grand jour. Le centre James Robinson inscrira le dernier essai des siens dans les dernières minutes.

Au final, la Corée du sud s'incline sur le score sans appel de 41 à 15 face à Hong Kong. Après une bonne première période, les sud-coréens auront totalement craqué en seconde mi-temps. L'essai de l'ailier 
Ryan Meacheam juste avant la pause aura fait très mal psychologiquement aux visiteurs. Face à des hongkongais très efficaces et très agressifs dans les rucks, les hommes de John Walters auront fait bien trop d'erreurs pour espérer remporter cette partie. Ils n'auront jamais été capables de savoir exploiter leur domination en mêlée, ne sachant pas prendre les points au pieds, manquant plusieurs fois la touche (gag) sur leur pénalité et perdant un nombre incalculable de ballons en touche et dans les rucks.

A l'heure actuelle, Hong Kong est devant la Corée du sud en Asie. On voit là la différence entre une équipe nouvellement professionnelle et une qui ne joue que quatre matchs/an et ne s'entraîne que très peu! Le technicien néo-zélandais va avoir beaucoup de boulot pour faire progresser sa sélection et espérer jouer les qualifications pour la coupe du monde de rugby de 2019. En attendant, la Corée du sud termine bonne dernière de l'Asia Rugby Championship 2016 Top 3 et va devoir jouer un match de barrage face à la Malaisie (vainqueur de la Division 1) pour se maintenir.

Hong Kong   41 - 15   Corée du sud

Hong Kong Football Stadium |

Arbitre: 

Pour Hong Kong:

5 essais de: 
Benjamin Rimene (11'), Toby Fenn (30'), Ryan Meacheam (40', 48') et James Robinson (80')
5 transformations de: 
Benjamin Rimene (12', 30', 42', 49', 80')
Une pénalité de:
Benjamin Rimene (22')
Un drop de:
Benjamin Rimene (70')

Carton jaune:
Lex Kaleca (63')

Pour la Corée du sud:

2 essais de: 
Lee Supyeong (06') et Kim Min Kyu (27')
Une transformation de: 
Lee Supyeong (07')
Une pénalité de: 
Lee Supyeong (36')

  • www.coreerugby.net dit :
    5/6/2016

    C'est tout à fait vrai Redspako après ça ne doit pas tout expliquer. Cette sélection ne s'entraîne pas assez et 4 matchs/an c'est un gag! Il faudrait qu'elle joue au moins une dizaine de matchs/an. Cette sélection est sous-exploitée, le plus gros gâchis en Asie pour moi.

    PS: Quand on pense à la liste des absents importants (blessures et choix), j'avoue que ça fait peur aussi.

  • Redspako dit :
    5/6/2016

    La Corée du sud a payé les blessures des joueurs très importants comme Park Soon Chai, Jegal Bin, Kim Nam Uk et Jang Sung Min mais les choix de John Walters ont pesé aussi. Il a lancé des gamins pas au niveau et laissé de côté des joueurs tels que Kim Kwangsik, Kim Ho Bum, Yu Youngnam, Jang Seok Hwan et Lee Muyng Jun. Pour une sélection avec un très faible réservoir comme celle des sud-coréens c'est du suicide pur et simple.

  • Watanabe dit :
    4/6/2016

    C'est rageant quand on sait le potentiel qu'a la Corée du sud. A force de dénigrer leur sélection ils vont le payer. Ils ont besoin de jouer plus de tests matchs c'est évident. Ils n'ont aucun automatisme, le match de ce matin l'a encore prouvé...

  • Kenzaki dit :
    4/6/2016

    Une victoire face à la Malaisie ferait un bien énorme à cette sélection sud-coréenne qui est au fond du trou à l'heure d'aujourd'hui.

  • Tokyro dit :
    4/6/2016

    John Walters a un chantier immense devant lui.

  • ASIE RUGBY
    L'actualité du rugby asiatique


         visiteurs
           
    Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

    Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

    2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.