Le groupe hongkongais pour la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco
Auteur:
 Hinato
Publié le: 16/07/2018


1531731684-20.jpg
La star hongkongaise Salom Yiu Kam Shing et ses coéquipiers seront de la coupe du monde de rugby à 7 à San Francisco!
 
L'Hong Kong Rugby Union vient de dévoiler le groupe hongkongais de rugby à 7 qui participera du 20 au 22 juillet prochain à la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco! Une qualification acquise pour rappel après une deuxième place derrière le Japon lors de l'Asia Sevens Series 2017Le sélectionneur Paul John a fait appel à un effectif de douze joueurs.

Cinq changements par rapport à l'équipe qui a échoué lors du tournoi de qualification en avril dernier. 
Christopher Maize (Borrelli Walsh USRC Tigers),  Kane Boucaut (Bloomberg HK Scottish), Jack Neville (Koloown RFC), Sebastian Brien (Herbert Smith Freehills HKCC) et Russell Webb (Natixis HKFC) sortent du groupe. A l'opposé, le technicien gallois les a remplacé en faisant confiance à la jeunesse avec plusieurs anciens internationaux U20 hongkongais: Liam Herbert (Natixis HKFC), 19 ans, Hugo Stiles (Societe Generale Valley), 21 ans et  Kwok Pak Nga Eric (Borrelli Walsh USRC Tigers), 23 ans.

D'origine italienne mais ayant aussi joué avec les U20 Dragons récemment, 
Alessandro Nardoni (Bloomberg HK Scottish), 21 ans, intègre également le groupe. A 33 ans, l'expérimenté Lee Jones (Societe Generale Valley) fait son grand retour. Pour le reste, les cadres et tauliers de l'équipe sont bien présents dont notamment le capitaine Benjamin Rimene (Societe Generale Valley), la fusée Salom Yiu Kam Shing (Societe Generale Valley), Jamie Hood (Natixis HKFC), Cado Lee Ka-to (Borrelli Walsh USRC Tigers), Toby Fenn (Societe Generale Valley) et la jeune pépite Max Denmark (Natixis HKFC).

Les Dragons affronteront en tour de qualification la Russie, membre la saison dernière du circuit mondial de rugby à 7, avant de pouvoir espérer jouer ensuite la Nouvelle-Zélande. Autant dire que comme pour le Japon, le parcours de l'autre sélection asiatique masculine risque de vite se terminer. La compétition servira toutefois en vue de préparer les Jeux Asiatiques de Jakarta en Indonésie à la fin du mois d'août, l'objectif majeur cette année du rugby à 7 en Asie.
 

Le groupe hongkongais à 7:

(c) Benjamin Rimene (Societe Generale Valley), Salom Yiu Kam Shing (Societe Generale Valley), Jamie Hood (Natixis HKFC), Cado Lee Ka-to (Borrelli Walsh USRC Tigers), Michael Coverlade (Natixis HKFC), Toby Fenn (Societe Generale Valley), Max Denmark (Natixis HKFC), Liam Herbert (Natixis HKFC), Lee Jones (Societe Generale Valley), Alessandro Nardoni (Bloomberg HK Scottish), Hugo Stiles (Societe Generale Valley), Kwok Pak Nga Eric (Borrelli Walsh USRC Tigers)


ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.