Les transferts asiatiques de l'été au Japon
Auteur:
 Hinato
Publié le: 20/08/2018

 
1534791393-1520425342-71771813239196101569555569900101916827708469120445n.jpg
L'international sud-coréen Na Kwan Young rejoint Kubota Spears!
 
A moins de deux semaines de la reprise de la saison au Japon, faisons un petit récapitulatif des transferts de cet été des joueurs asiatiques dans les différents championnats corpos nippons. La majorité concerne bien évidemment les sud-coréens qui constituent de très loin la plus grosse colonie. On commence en Top League avec le deuxième ligne Yang Dae Young (25 ans, 196 cm, 115 kg, 4 caps) qui a rejoint Toshiba Brave Lupus où il peut espérer avoir un temps de jeu conséquent.

Chez NEC Green Rockets les 1/2 de mêlées internationaux, le hongkongais Cado Lee Ka-to et le sud-coréen Lee Myung Jun retournent au pays, le dernier cité n'ayant jamais pu évoluer. Le puissant centre sud-coréen Kim Sung Gu (26 ans, 184 cm, 106 kg, 2 caps) intègre quant à lui l'effectif de Ricoh Black Rams où il tentera de se faire une place.

L'international hongkongais Max Woodward quitte NTT Shining Arcs et retourne chez Societe Generale Valley après avoir obtenu un peu de temps de jeu et découvert le championnat nippon. L'ouvreur sud-coréen Park Ji Soo (27 ans, 178 cm, 83 kg) quitte Tokuyama Univ. et rejoint Coca-Cola Red Sparks. L'excellent pilier international sud-coréen Na Kwan Young (26 ans, 176 cm, 122 kg, 15 caps) rejoint quant à lui son coéquipier en sélection le deuxième ligne Kim Ho Bum, qui brille avec le club de Funabashi, après un passage chez Hyundai Glovis (2016-2018).

Le talonneur sud-coréen Wang Kyungmun (26 ans, 175 cm, 100 kg) quitte Kintetsu Liners (relégué en deuxième division) et intègre l'effectif de Munakata Sanix Blues où évoluent déjà deux joueurs sud-coréens, le pilier Shin Dongwon et le centre Wang Sooyoung. Le pilier international sud-coréen Son Young Ki (27 ans, 179 cm, 108 kg, 8 caps) retourne quant à lui au pays après un passage fantomatique chez Honda Heat (2016-2018).

L'ailier international malaisien Marc Le (30 ans, 182 cm, 93 kg) quitte l'effectif du promu Hino Red Dolphins après trois saisons dans ce club (2015-2018). En sens opposé, l'ailier international sud-coréen Jeong Yeon Sik (25 ans, 183 cm, 83 kg, 8 caps) rejoint le club d'Hino et y retrouvera un compatriote, le célèbre pilier Kim Kwangsik.

En Top Challenge League (2ème division), outre le départ de
Wang Kyungmun, Kintetsu Liners voit celui du 3/4 international philippin Daniel Kucia (26 ans, 178 cm, 93 kg, 3 caps) qui n'aura jamais réussi à obtenir du temps de jeu. Le mythique club d'Higashi-Osaka se renforce par contre avec les arrivées du 3/4 international sud-coréen Park Han Gyul (26 ans, 183 cm, 90 kg, 4 caps) et de l'ailier international philippin Patrice Olivier (28 ans, 191 cm, 94 kg) qui arrive tout droit de Tokyo Gas.

Chez un autre grand club historique nippon, Kamaishi Seawaves, deux joueurs sud-coréens sont sur le départ: le pilier international Heo Woong (33 ans, 185 cm, 116 kg, 22 caps) et le centre Kwon Jung Hyek (29 ans, 178 cm, 92 kg). Les deux n'auront pas réussi à se relancer chez cette équipe. Enfin en Top Ligue Est A (3ème division japonaise), le célèbre deuxième ligne international sud-coréen Youn Kwon Woo (33 ans, 185 cm, 120 kg) prend sa retraite de joueur après dix saison passées dans le club (2008-2018) dont la première en Top League et devient entraîneur des avants de l'équipe!

Au total, 18 joueurs asiatiques évolueront cette saison 2018/2019 en Top League (14 sud-coréens, trois philippins et un malaisien), sept en Top Challenge League (5 sud-coréens, un philippin et un indien) et enfin un en Top Ligue Ouest A (3ème division nippone), l'international philippin Justin Coveney chez Chubu Electric Power (2ème saison consécutive).

ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.