Présentation de l'Asia Rugby Championship Division 1 2017
Auteur: 
Hinato
Publié le: 13/05/2017


A partir de demain débutera l'édition 2017 de l'Asia Rugby Championship Division 1, le deuxième niveau du tournoi continental de rugby à XV en Asie. Celui-ci se déroulera dans la ville d'Ipoh en Malaisie et opposera le pays hôte (champion en titre), le Sri Lanka, les Philippines et les Emirats arabes unis (promus). 

L'enjeu de cette compétition cette année est plus que jamais capital. Le champion montera en Asia Rugby Championship Top 3 2018 et affrontera Hong Kong et la Corée du sud pour rester en course pour les qualifications pour la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. Car le vainqueur de l'Asia Rugby Championship Top 3 2018 jouera en barrage aller/retour le champion de l'Oceania Cup 2017 pour une place dans le tournoi de repêchage, qui donnera le dernier ticket pour la prochaine coupe du monde dans la poule B avec la Nouvelle-Zélande, l'Afrique du sud, l'Italie et l'Afrique 1!

Les quatres équipes en question sont encore très loin de cela mais cette année décisive en éliminera d'ores et déjà trois définitivement. Pour le moment, voici la présentation des sélections en question avec leur effectif pour l'
Asia Rugby Championship Division 1 qui se déroulera pour rappel du 14 mai au 20 mai prochain en Malaisie!

Calendrier:

Sri Lanka/Philippines (14 mai 2017, 08h00):

Arbitre principal: Lawrence Wilkinson (HKRU)
Arbitres assistants 1 et 2: Taku Otsuki (JRFU) et Abdul Hannan (SRU)

Malaisie/Emirats arabes unis (14 mai 2017, 10h00):

Arbitre principal: Just Wang (SRU)
Arbitres assistants 1 et 2: Taku Otsuki (JRFU) et Charlie Brown (SRU)

Sri Lanka/Emirats arabes unis (17 mai 2017, 08h00):

Arbitre principal: Charlie Brown (SRU)
Arbitres assistants 1 et 2: Lawrence Wilkinson (HKRU) et Abdul Hannan (SRU)

Malaisie/Philippines (17 mai 2017, 10h00):

Arbitre principal: Taku Otsuki (JRFU)
Arbitres assistants 1 et 2: Lawrence Wilkinson (HKRU) et Abdul Hannan (SRU)

Philippines/Emirats arabes unis (20 mai 2017, 08h00):

Arbitre principal: Lawrence Wilkinson (HKRU)
Arbitres assistants 1 et 2: Just Wang (SRU) et Mohd Noor Jefri Bin Mustafa (MRU)

Malaisie/Sri Lanka (20 mai 2017, 10h00):

Arbitre principal: Taku Otsuki (JRFU)
Arbitres assistants 1 et 2: Charlie Brown (SRU) et Mohd Noor Jefri Bin Mustafa (MRU)

 
MALAISIE  1520334587-207761photo.jpg






Classement World Rugby: 54ème

Sélectionneur: Lee Nyuk Fah

Avants:

Muhammad Syabil Bin Laila (Politeknik Malaysia), Nazuridin Bin Abdul Latiff (Serdang Angels), Nathanael Tan Aik Ming (Sandakan Eagles), Amirul Bin Sani (NS Wanderers), Dineshvaran Krishnan (Yamaha Jubilo), Etonia Vaqa Saukuru (Keris Conlay), Mohd Nurazman Bin Ramli (Serdang Angels), Mohamad Amin Bin Jammaludin (Cobra), Amirul Mukmin Bin Amizan (SSTMI Tsunami), Muhammad Azim Bin Nazri (Keris Conlay), Asroy Alhamdy Tengkel Bin Mohd Rizal (Iskandar Raiders), Mohamas Syahmi Afiq Bin Edan (UITM Lions), Mohd Farid Bin Sujari (Mersing Eagles), Mohamad Aliff Al Hafiz Bin Abdul Karim (Serdang Angels), Syarif Nurhidayat Bin Muzhaimey (ASAS RC), Timoci Vunimoku (NS Wanderers)

Arrières:

(c) Mohd Syahir Asyraf Bin Rosli (Cobra), Wan Mohammad Asiraf Bin Norudin (Iskandar Raiders), Muhammad Amirul Aqil Bin Kamsol (NS Wanderers), Badrul Bin Muktee (Sandakan Eagles), Mohamad Aman Bin Jamaludin (JLI Diraja), Jone Mawara Nasalo (Keris Conlay), Mohd Azmir Bin Zanul Abidin (NS Wanderers), Samuela Tamanisau (NS Wanderers), Marc Le (Hino Red Dolphins), Mudd Nur Ikqwan Bin Nordin (Serdang Angels), Mohd Fairuz Bin Abdul Rahman (Keris Conlay), Saa Faapulega (Cobra), Sakiusa Terence Gavidi (Sandakan Eagles)

1520334590-528367rugby1transformed0.jpg

Champion en titre de l'Asia Rugby Championship Division 1 2016 et pays hôte à nouveau de l'édition 2017, la Malaisie est le grand favori de cette compétition cette année. Monter en Asia Rugby Championship 2018 pour rester en course pour les qualifications pour la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon est l'objectif clair et affiché par cette sélection!

Le sélectionneur 
Lee Nyuk Fah a convoqué un groupe extrêmement solide de 29 joueurs (16 avants et 13 arrières). On retrouve pas moins de six joueurs fidjiens dans cet effectif: le deuxième ligne Aporosa Duwaile (NS Wanderers), les troisièmes lignes Etonia Vaqa Saukuru (Keris Conlay) et Timoci Vunimoku (NS Wanderers), les centres Sakiusa Terence Gavidi (Sandakan Eagles) et Jone Mawara Nasalo (Keris Conlay) et l'arrière Samuela Tamanisau (NS Wanderers).

L'ancien international U19 samoan 
Saa Faapulega (Cobra) fait quant à lui son retour. Les malaisiens qui pourront compter cette année sur leur deux joueurs évoluant comme professionnels au Japon, le celèbre deuxième/trosième ligne Dineshvaran Krishnan (Yamaha Jubilo) et l'ailier Marc Le (Hino Red Dolphins)! L'emblématique ouvreur Mohd Syahir Asyraf Bin Rosli (Cobra) sera bien entendu une fois de plus le capitaine de l'équipe.

La Malaisie sort d'ailleurs d'un camp d'entraînement de huit jours à Perth en Australie, où elle a affronté deux équipes locales. Avec la meilleure préparation possible et le meilleur effectif de toutes les équipes, les malaisiens paraissent plus que jamais les grands favoris à leur succession! Les attentes sont énormes pour le pays hôte cette année!

  SRI LANKA  1520334592-933023slrfu.jpg






Classement World Rugby: 40ème

Sélectionneur: Fereti Verebula (Fidji)

Avants:

Ganuka Disanayake (Kandy SC), Dushmantha Priyadarshana (Havelock SC), Ashan Darling (Havelock SC), Sathya Ranathunga (Navy SC), Omalka Gunaratne (CR&FC), Prasad Madushanka (Havelock SC), Ashoka Jayalal (Army SC), Suhiru Anthony (Kandy SC), Sharo Fernando (Havelock SC), Umesh Madhushan (Havelock SC), Sajith Saranga (Navy SC), Tariq Salih (CR&FC), Joel Perera (Police SC)

Arrières:

(c) Roshan Weerarathne (Kandy SC), Richie Dharmapala (Navy SC), Fazil Marija (Kandy SC), Niroshan Fernando (Havelock SC), Chanaka Chandimal (Navy SC), Danushka Ranjan (Kandy SC), Nishon Perera (Havelock SC), Lee Keegal (Navy SC), Sashan Mohammed (CR&FC), Richard Dharmapala (Kandy SC), Jason Dissanayake (Kandy SC), Thilina Wijesinghe (Kandy SC),

1520334604-9329704950.jpg

Deuxième de l'Asia Rugby Championship Division 1 l'an dernier, le Sri Lanka a un objectif clair. Reprendre le titre à la Malaisie et monter en Asia Rugby Championship 2018 pour continuer à être en course pour les qualifications pour la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. Mais ce ne sera pas chose aisée loin de là.

Le sélectionneur
Fereti Verebula a convoqué pour atteindre ce but un groupe de 25 joueurs dont pas moins neuf sans aucune expérience internationale à commencer par le pilier Ashan Darling (Havelock SC). La troisième ligne est totalement changée avec les sélections des non capés Umesh Madhushan (Havelock SC), Tariq Salih (CR&FC) et Joel Perera (Police SC). 

Le 1/2 de mêlée
Richie Dharmapala (Navy SC) et son frère l'ailier Richard Dharmapala (Kandy SC) débarquent également. Le jeune centre Nishon Perera (Havelock SC) est aussi convoqué. Tout comme l'ailier Sashan Mohammed (CR&FC), appelé de dernière minute, qui remplace Lavanga Perera (Kandy SC), qui sort du groupe pour raison familiale. Enfin, l'arrière Thilina Wijesinghe (Kandy SC) rejoint les Tuskers pour la première fois. A 22 ans, la pépite srilankaise est l'une des grosses révélations de la dernière saison de la Dialog Rugby League avec au passage 118 points inscrits (3ème meilleur buteur).

Pour la dernière fois, le mythique ouvreur Fazil Marija (Kandy SC) participera à la compétition avant de mettre ensuite un terme défitinif à sa carrière internationale. Le centre et star de l'équipe, Danushka Ranjan (Kandy SC) sera à suivre de très près, lui qui sort d'une saison tout simplement monstrueuse en championnat avec 16 essais inscrits. Il devrait former une paire de centres redoutable avec Lee Keegal (Navy SC), autre jeune joueur srilankais talentueux.

Le 1/2 de mêlée 
Roshan Weerarathne (Kandy SC) sera le capitaine de l'équipe. Les Tuskers semblent les seuls à pouvoir faire tomber la Malaisie et son armada de joueurs fidjiens cette année. Mais les srilankais savent que la tâche sera très compliquée. L'an dernier, avec certes pas mal d'absents, le Sri Lanka avait pris une véritable gifle face aux malaisiens (alors toute juste promus) sur le score sans appel de 42 à 17. Et c'est sans oublier la présence cette année des Emirats arabe unis!

PHILIPPINES   1520334599-7859264qw9zcc.png



 


Classement World Rugby: 57ème

Sélectionneur: David Johnston

Avants:

Austin Dacanay (Tampa Crew), Aldrin Mercado (Oldham Rugby Club), Masayuki Sekiguchi (Eagles), Michael Duhig (Brothers RC), Philip Abraham (Abu Dhabi Harlequins), David Robinson-Polkey (SC Frankfurt 1880 Rugby)Eric Erikson (Casuarina Cougars), Ray Laforteza (Chicago Ducks), Steve Howorth (Dorking), David Feeney (Manila Nomads), Ashley Heward (Brighton Blues), Chris Anderson (Manila Nomads), Terrence Carroll (Noosa Pirates), Benjamin Mudie (Eagles), Gerald Tulud (Akarana Eagles), Edlen Hernandez (Manila Nomads)

Arrières:

Joe Dawson (Eagles), Jake Letts (Eagles), Oliver Saunders (West Harbour Pirates), Justin Coveney (Makati Chiefs)Jovan Masalunga (Clark Jets), Daniel Kucia (West Harbour Pirates), Timothy Bweheni (Eagles), Ned Stephenson (West Harbour Pirates), Harry Morris (Eagles), Kevin Gordon (Gold Coast), Patrice Olivier (Tokyo Gas), Francis Tagalia (Eagles)

1520334606-5171621842381314787973421450804378443213683336437n.jpg

Troisième seulement de l'Asia Rugby Championship Division 1 l'an dernier, les Philippines tenteront de reconquérir le titre, leur dernier datant de 2012 (avant leur montée dans le tournoi des 5 nations asiatique en 2013). Les philippins s'attendent à une édition 2017 très relevée avec la Malaisie, le Sri Lanka et les Emirats arabes unis.

Aussi la Philippine Rugby Union a annoncé un groupe de 28 joueurs expérimentés. Devant, le pilier japonais
Masayuki Sekiguchi est présent ainsi que son compère de première ligne d'origine néo-zélandaise David Robinson-Polkey (SC Frankfurt 1880 Rugby), qui évolue depuis quelques années déjà dans le championnat national allemand de rugby.

Comme toujours, c'est derrière que la sélection philippine impressionne. Le sélectionneur
Stu Woodhouse a ainsi fait appel aux gros contingents de joueurs ayant évolué professionnel au Japon: le 1/2 de mêlée Jake Letts, l'ouvreur Oliver Saunders, le centre Justin Coveney et l'ailier Patrice Olivier, ce dernier venant de signer un nouveau contrat professionnel chez Tokyo Gas en Top Ligue Est A (troisième division japonaise de rugby).

Les Volcanoes voient aussi le retour de la star Kevin Gordon. L'ancien joueur des Goald Coast Titans, qui avait arrêté sa carrière en 2015 pour devenir acteur aux Etats-Unis, apportera toute son expérience du très haut niveau. Il compte une sélection avec les Philippines, face à la Thaïlande en 2012.

Plusieurs joueurs sont appelés pour la première fois chez les Volcanoes, dont le 3/4 Francis Tagalia 
(Eagles). Originaire de Papouasie Nouvelle-Guinée, il apportera toute sa puissance dans l'équipe. Les Philippines feront figures d'outsiders cette année en vue de la course à la qualification pour la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. Mais avant de penser au titre, ces derniers pourraient toutefois regarder vers le bas et le maintien car la lutte s'annonce féroce cette année!

EMIRATS ARABES UNIS   1520334594-4224840axftfvt.jpg


 



Classement World Rugby: 72ème

Sélectionneur: Apollo Perelini (Samoa)

Avants:

Dan Minks (Jebel Ali Dragons), Chris Jones-Griffiths (Abu Dhabi Harlequins), Paul Hart (Jebel Ali Dragons), Murray Reason (Abu Dhabi Saracens), Josh Ives (Dubai Hurricanes), Ross Byres (Abu Dhabi Saracens), Ben Blamire (Jebel Ali Dragons), Dan Perry (Dubai Hurricanes), Ed Talbot (Abu Dhabi Harlequins), Ed Lewsey (Abu Dhabi Harlequins), Chris Masson (Jebel Ali Dragons), (c) Ben Bolger (Abu Dhabi Harlequins), Dave Knight (Dubai Hurricanes), Lindsay Fitzgerald (Dubai Hurricanes), Jaen Botes (Abu Dhabi Saracens), Winston Cowie (Abu Dhabi Saracens), Glenn Moore (Dubai Exiles)

Arrières:

Kris Greene (Jebel Ali Dragons), Rikus Swart (Abu Dhabi Saracens)Andy Powell (Dubai Hurricanes), Luke Stevenson (Abu Dhabi Harlequins), Dan Bell (Jebel Ali Dragons)Toby Oakeley (Dubai Hurricanes), Majid Al Balooshi (UAE Shaheen), Ryno Fourie (Jebel Ali Dragons), Sean Carey (Dubai Exiles), Scott Hayes (Jebel Ali Dragons), Ahmed Al Shehi (UAE Shaheen)

1520334585-132390proxy.jpg

Champion en titre de l'Asia Rugby Championship Division 2 2016 et promu en Asia Rugby Championship Division 1 cette année, les Emirats arabes unis seront toutefois l'un des gros de cette compétition. Les émiratis ont une expérience du haut niveau asiatique puisqu'ils évoluaient dans l'élite jusqu'en 2013. Il ne faut ainsi surtout pas se fier au classement World Rugby de cette nation (72ème) qui ne l'a intégré que très récemment en 2012. 

Emmenés par leur sélectionneur Apollo Perelini, ils seront une équipe très difficile à vaincre. Le technicien samoan a composé un groupe de 28 joueurs (17 avants et 11 arrières) pour ce tournoi décisif pour poursuivre l'aventure des qualifications pour la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. Star de l'équipe, l'arrière de 25 ans, Imad Reyal (d'origine srilankaise) est le grand absent. Les émiratis pourront compter toutefois sur leur ailier Ryno Fourie (Jebel Ali Dragons), meilleur marqueur d'essais l'an dernier avec Imad Reyal. Le 3ème ligne Ben Bolger (Abu Dhabi Harlequins) sera le capitaine de l'effectif.

Le numéro 8 
Jaen Botes (Abu Dhabi Saracens) et le centre Andy Powell (Dubai Hurricanes) seront parmi les joueurs à suivre tandis que l'ouvreur et très bon buteur Luke Stevenson (Abu Dhabi Harlequins) aura la charge de faire oublier l'absence de Charles Sargent, meilleur marqueur de points de l'Asia Rugby Championship Division 2 2016 avec 37 points inscrits.

Cette année encore, le gros point noir de la sélection sera la précence de seulement deux joueurs locaux dans l'effectif:
Majid Al Balooshi (UAE Shaheen) et Ahmed Al Shehi (UAE Shaheen). Un problème qui persiste et dure pour cette équipe. Les Emirats arabes unis seront parmi les grands favoris pour le titre et la montée dans le Top 3 asiatique est clairement un objectif avoué. S'ils n'y parvenaient pas, ce serait un véritable échec pour eux. 


  • Skyrim75 dit :
    13/5/2017

    N'enterrez pas trop vite les émiratis. Quand on voit leur club champion qui met 50 points à Kandy, ils sont à mes yeux plus forts qu'on le croit.

  • Kenzaki dit :
    13/5/2017

    Je mise une pièce sur la descente du Sri Lanka cette année. Malaisie champion.

  • Tokyro dit :
    13/5/2017

    La Malaisie est la favorite pour le titre et la montée. C'est la seule équipe qui a eu une grosse préparation, qui a un contingent de joueurs fidjiens sans oublier Krishnan et Lee qui jouent au Japon. C'est le tournoi où ils doivent confirmer avant leur championnat professionnel en 2018.

  • ASIE RUGBY
    L'actualité du rugby asiatique


         visiteurs
           
    Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

    Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

    2015-2019 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.