Retour sur la saison 2015/2016 de la Dialog Rugby League!
Auteur: Hinato
Publié le: 11/07/2016


1520335702-283702rugbycaptains2015.jpg

A l'image de la Top League japonaise, la Dialog Rugby League vient de prendre fin en février dernier. Le Sri Lanka, île située au sud de l'Inde, ne vous dit pour beaucoup certainement rien. Et pourtant, ce pays de seulement 20 millions d'habitants est avec le Japon l'un des deux seuls pays possédant une très longue tradition de rugby sur le continent asiatique. Retour sur une histoire peu connue...

Comme dans de nombreux pays en Asie, le rugby est introduit dans le pays dès le XIXème siècle par le colonisateur, la Grande-BretagneA cette époque, le Ceylan est une colonie britannique qui fournie son pays colonisateur en thé, café mais aussi caoutchouc et noix de coco. Le 28 juin 1879, le premier véritable club de rugby voit le jour, Colombo Football Club. Ce dernier fusionnera en 1896 avec Colombo Hockey Club pour former Colombo Hockey & Football Club. Entre temps, en 1888, le célèbre Kandy Sports Club, tout premier club de sport crée au Ceylan, a enfin son équipe de rugby, 14 ans après sa création en 1874. Kelani Valley Club, crée en 1884, a quant à lui son équipe de rugby dès 1890 .

Le 12 septembre 1907 à Colombo, le Ceylan jouera son premier match international face à la Nouvelle-Zélande (défaite 33 à 06), devant 3 000 spectateurs, lors de la célèbre grande tournée des néo-zélandais en Australie et en Grande-Bretagne. Mais la sélection n'est composée que de joueurs britanniques, tout comme les effectifs des clubs locaux. Il faudra attendre 1922 et la création de Ceylonese Rugby & Football Club pour voir le premier club de rugby local intégrer des joueurs ceylanais.

Bien avant, le 10 août 1908, la Ceylan Rugby Football Union est crée. Elle devient la première fédération de rugby à naître en Asie, bien avant par exemple la Japan Rugby Football Union (crée le 30 novembre 1926), alors que le rugby est plus ancien paradoxalement et bien plus ancré dans le pays du soleil levant. En 1926,
 Ceylonese Rugby & Football Club sera le premier club ceylanais à être affilié à la toute jeune fédération de rugby locale. 1926, c'est aussi l'année à partir de laquelle l'équipe Ceylan RFU XV (composée exclusivement de britanniques) participe à la All India Cup. Un tournoi que l'équipe remportera en 1932.

1938 sera une année historique car c'est la première fois que la CRFU enverra deux équipes à la All India Cup, dont une composée uniquement de ceylanais! L'après seconde guerre mondiale passe par là.

Le 4 février 1948, le Ceylan obtient enfin son indépendance. Contrairement à de nombreuses anciennes colonies britanniques en Asie, le rugby a prospéré et ne va pas disparaître, au contraire d'autres pays où il était affilié aux colonisateurs (exemple du Bangladesh) ou de ce que nous avons par exemple vécu plus près de chez nous en France avec l'exemple algérien après l'indépendance de 1962.

En 1968, le Ceylan fait partie des 8 pays fondateurs de l
a toute jeune ARFU (Asian Rugby Football Union) avec JaponHong KongThaïlandeCorée du Sud, MalaisieSingapour et Taïwan. L'organisme intègre dès lors l'IRB et gère le rugby à XV en Asie. Dès 1969 est crée le championnat d'Asie des nations auquel participe bien évidemment le Ceylan.

Le 22 mai 1972, le pays change de constitution, déplace la capitale de Colombo à Kotte et change de nom. Ce sera désormais le Sri Lanka. Le rugby suit derrière: en décembre 1973, la Ceylan Rugby Football Union (CRFU) est rebaptisée Sri Lanka Rugby Football Union (SLRFU).
1520335709-280767065839.jpg
Chris Saverimutto

En 1974, le Sri Lanka, à domicile, terminera deuxième du championnat national d'Asie des nations derrière l'inévitable Japon. Son meilleur résultat dans le continent asiatique jusqu'ici! En 1988, le Sri Lanka Rugby Football Union, membre à part entière de l'Asian Rugby Football Union, intégrera enfin l'International Rugby Board.

Dans les années 90, un sri lankais d'origine va rentrer dans l'histoire. Chris Saverimutto, fils d'immigrés sri lankais et né à Wallasey en Angleterre, portera à trois reprises le maillot de l'Irlande entre 1995 et 1996 dont la dernière lors de la défaite face à l'Ecosse (10 à 16), le 20 janvier 1996, lors du tournoi des 5 nations. Chris Saverimutto aura aussi également porté à la fin de sa carrière le maillot du club anglais des Sale Sharks lors de la saison 1999-2000.

1520335696-160194presidentmahidarajapaksa.jpg
L'ancien président Mahinda Rajapaksa aura régné durant de nombreuses années sur le rugby sri lankais

Sport très populaire au niveau scolaire, le rugby a une longue tradition au Sri Lanka. A travers la Dialog Rugby League (anciennement Caltex League de 2000 à 2010) et la Clifford Cup (depuis 1950), les célèbres clubs de Kandy SCHavelock SC (crée en 1915), CR & FCet CH & FC (le plus ancien de tous) se sont fait un nom.

Mais le pays aura aussi longtemps vécu la guerre civile entre le gouvernement et les 
Tigres tamouls. Une guerre qui arrivera à son terme en 2009 après plus de 40 ans lors que le président de l'époque, Mahinda Rajapaksa, remportera un succès militaire triomphant. Une guerre gagnée qui lui permettra d'être réélu un an plus tard.

Président deux mandats mais surtout très controversé, Mahinda Rajapaksa a ainsi le contrôle sur la fédération sri lankaise de rugby et sa sélection. Ses deux fils, Namal Rajapaksa (capitaine) et Yoshitha Rajapaksa, sont ainsi titularisés et des cadres de la sélection alors que sportivement ils ne sont pas au niveau. En 2012, Wasim Thajudeen, ancien international sri lankais de rugby, est retrouvé mort à bord d'une voiture. Alors que le premier constat officiel parle d'un accident, il faudra attendre juillet 2015 et la fin du second mandat présidentiel de Mahinda Rajapaksa pour que le nouveau gouvernement annonce qu'il s'agissait en réalité d'un acte criminel.

Les enquêteurs déclareront ainsi que le cadavre brûlé de la victime montre des signes d'agressions et de tortures physiques très violentes, avec y compris des os fracturés et des dents manquantes. La famille Rajapaksa, en pleine élection, dénigrera tout. Mais la ministre Rajitha Senaratne confirmera devant la presse que Wasim Thajudeen, âgé de seulement 28 ans au moment de sa mort, a été assassiné par les hommes de l'ancienne division de la sécurité présidentielle, connu sous le nom de PSD. Un meurtre commis pour un différentiel sur une histoire d'amour pour une fille entre la victime et Yoshitha Rajapaksa. Ambiance...

Depuis la fin du règne de la famille Rajapaksa, le rugby sri lankais respire à nouveau. Les "éléphants", comme on les appelle, ont ainsi remporté le titre de champion de l'Asia Rugby Championship Division 1 (2ème division asiatique) après leur victoire en finale face aux Philippines (27 à 14), le 9 mai 2015. Très ambitieux, le Sri Lanka tente ainsi de faire signer le néo-zélandais champion du monde Steve Hansen pour devenir le prochain sélectionneur de l'équipe nationale! Une ambition remarquable pour ce petit pays asiatique de 20 millions d'habitants qui compte autant de licenciés que le Japon et les Etats-Unis (plus de 120 000)!

1520335700-221290dsc1367.jpg
Le sud-africain Christopher Cloete (Kandy SC) aura évolué une saison (2014-2015)  en Dialog Rugby League!

Après une brève présentation de l'histoire du rugby sri lankais, retour sur la Dialog Rugby League qui vient donc de se terminer. Comme son nom l'indique, le championnat est parrainé par Dialog Axiata, plus grand opérateur de télécommunications dans l'île. De 2000 à 2010, le championnat (sponsorisé par la société Caltex) s'appelait la Caltex League. L'argent coule à flot et permet ainsi d'attirer des joueurs étrangers (japonais, tongiens, fidjiens, kényans, etc...). A l'image des sud-africains Christopher Cloete et Marcel Groenewald et de l'international kényan Oscar Ouma (Kandy SC), du tongien Joseph Vaka et du néo-zélandais Niva Ta'auso (Havelock SC) ou encore des internationaux fidjiens Taniela Rawaqa et Setefano Cakau (Navy SC).

On constate beaucoup de joueurs fidjiens dans les joueurs étrangers qui sont passés en Dialog Rugby League. La raison est simple. La Sri Lanka Rugby Football Union souhaite sélectionner plusieurs de ces fidjiens pour renforcer ses sélections nationales à XV et à 7. En effet aux Fidji, de nombreux habitants sont des descendants d'immigrés sri lankais arrivés sur l'archipel aux XIXème et au début du XXème siècle. Après une finale controversée perdue l'an dernier face à Navy SC sur le score de 12 à 11 (où joue toujours Yoshitha Rajapaksa, fils de l'ancien président), Kandy SC, club le plus titré de l'histoire du rugby sri lankais, avait soif de revanche.

1520335705-590383nigelstarsinkandyswinagainstnavy1.jpg
A 25 ans, l'arrière Nigel Ratwatte (Kandy SC) est le grand espoir du rugby sri lankais!

Pour la saison 2015/2016, le championnat était composé de huit équipes avec une phase aller et une phase retour, soit 14 journées. Il allait s'étaler sur trois mois, de fin novembre 2015 à fin février 2016. Très vite, la saison allait se résumer à une lutte entre deux clubs, Kandy SC et Havelock SC. Emmenés par leur star, le célèbre ouvreur et international sri lankais Fazil Marija, les bleus blancs rouges écrasaient leur adversaires un à un dont dès la première journée Colombo Hockey & Football Club (80 à 03), plus vieux club de rugby du pays, mais qui ne fait désormais plus que de la figuration...

Lors de la 6ème journée (le 2 janvier dernier), Havelock SC s'inclinait à domicile lors du choc face à Kandy SC (18 à 08), notamment à cause d'un grand Fazil Marija. Lors de la 9ème journée, les bleus blancs rouges s'imposaient face à Air Force SC (38 à 05) mais perdaient leur star à l'ouverture, blessée. On pensait vivre le tournant de la saison mais l'arrière Nigel Ratwatte allait être repositionné en 10. A seulement 25 ans, le jeune international sri lankais allait briller et permettre au club de terminer très fort la saison.

Né à Kandy le 30 avril 1990, Nigel Ratwatte part à l'âge de 13 ans vivre avec ses parents à l'île Maurice. Il continue de jouer au rugby là-bas et en 2007/2008, il joue pour le club local de Western Boys avant d'intégrer la sélection mauricienne à 18 ans, devenant le premier ressortissant sri lankais à jouer pour une sélection étrangère. En 2009, il rentre au pays et évolue alors sous le maillot de 
Ceylonese Rugby & Football Club (2009-2011) avant de jouer pour le club éphémère de Up Country Lions (2012-2013), puis de jouer avec Kandy SC depuis 2013.

De son côté, les roses et blancs d'Havelock SC réalisaient une nouvelle contre-performance avec un match nul contre Navy SC (le 20 janvier). Avec désormais sept points d'avance sur le second, Kandy SC était assuré du titre à une journée de la fin. Un 17ème titre de champion du Sri Lanka dans son histoire que le club fêtera lors d'un joli succès à domicile, devant des supporters enflammés, face à Havelock SC (27 à 17). Dans cette saison à sens unique, on notera tout de même la grosse performance du talonneur d'Havelock SC,Prasad Madushan, meilleur marqueur d'essais (12 inscrits) et de l'arrière Thilina Weerasinghe (Navy SC), meilleur marqueur de points de la saison en Dialog Rugby League, avec ses 146 marqués.

1520335707-393972777.jpg
Kandy SC vient de remporter un 17ème titre de champion du Sri Lanka!

Classement final 2015/2016 de la Dialog Rugby League:

  Equipes Pts J G N P P. C. +/- BP
1 Kandy SC 78 14 14 00 00 572 162 410 08
2 Havelock SC 65 14 11 01 02 436 247 189 07
3 CR & FC 53 14 09 00 05 391 238 153 08
4 Navy SC 47 14 07 01 06 380 261 119 09
5 Police SC 42 14 07 00 07 343 332 11 07
6 Army SC 33 14 05 00 09 340 356 -16 08
7 Air Force SC 13 14 02 00 12 203 443 -240 03
8 CH & FC 01 14 00 00 14 137 763 -626 01


Phase aller

Journées Dates  Rencontres Homme du match
1 20 novembre Navy SC 36-08 Air Force SC Sathya Ranathunga (Navy SC)
21 novembre Havelock SC 28-19 Police SC Dushmantha Priyadarshana (Havelock SC)
CR & FC 35-15 Army SC Rochana Hettiarachchi (CR & FC)
22 novembre Kandy SC 80-03 CH & FC Kishore Jehan (Kandy SC)
       
2 27 novembre Navy SC 17-18 Army SC Asoka Jayalal (Army SC)
28 novembre Police SC 62-00 CH & FC Bilal Hassen (Police SC)
Havelock SC 34-18 CR & FC Rimzie Jamaldeen (Havelock SC)
29 novembre Kandy SC 63-12 Air Force SC Arshad Jamaldeen (Kandy SC)
       
3 4 décembre CH & FC 07-45 CR & FC Kanchana Ramanayake (CR & FC)
5 décembre Kandy SC 50-13 Police SC Fazil Marija (Kandy SC)
Army SC 37-25 Air Force SC ?
Havelock SC 16-13 Navy SC Chanaka Chandimal (Navy SC)
       
4 12 décembre Navy SC 67-06 CH & FC ?
Police SC 12-22 CR & FC Bilal Hassen (Police SC) **
13 décembre Kandy SC 44-08 Army SC Richard Dharmapala (Kandy SC)
Havelock SC 26-13 Air Force SC Rahul De Silva (Havelock SC)
       
5 18 décembre CR & FC 16-22 Kandy SC Lavanga Perera (Kandy SC)
CH & FC 14-16 Air Force SC ?
20 décembre Army SC 22-27 Havelock SC Sudarshana Muthuthantri (Havelock SC)
Navy SC 27-24 Police SC Chanaka Chandimal (Navy SC) **
       
6 2 janvier Havelock SC 08-18 Kandy SC Fazil Marija (Kandy SC) **
CR & FC 20-21 Navy SC Danushka Perera (Navy SC)
3 janvier Army SC 50-06 CH & FC Dinushan Ariyapala (Army SC)
Air Force SC 07-24 Police SC Radeesha Senevirathne (Police SC)
       
7 8 janvier CH & FC 11-78 Havelock SC Kevin Dixon (Havelock SC)
9 janvier Air Force SC 15-46 CR & FC ?
Army SC 45-47 Police SC Reeza Rafaideen (Police SC)
10 janvier Kandy SC 29-10 Navy SC Nigel Ratwatte (Kandy SC)

Phase retour
 
Journées Dates  Rencontres Homme du match
1 16 janvier CH & FC 13-78 Kandy SC ?
Air Force SC 05-38 Havelock SC Sandun Herath (Havelock SC)
Police SC 16-11 Navy SC Mohommad Sherrif (Police SC)
Army SC 13-19 CR & FC Kanchana Ramanayake (CR & FC) **
       
2 23 janvier Air Force SC 16-64 Kandy SC Wishvamithra Jayasinghe (Kandy SC)
Navy SC 25-27 CR & FC Thilina Weerasinghe (Navy SC)
24 janvier CH & FC 17-29 Police SC Joel Perera (Police SC)
Havelock SC 39-18 Army SC Hirantha Perera (Havelock SC)
       
3 30 janvier Air Force SC 16-20 Army SC Charith Senevirathne (Air Force SC)
CR & FC 66-11 CH & FC Kokila Samandappa (CR & FC)
Havelock SC 20-20 Navy SC Lasindu Ishan (Havelock SC)
31 janvier Kandy SC 44-17 Police SC Danshaya Dayan (Kandy SC)
       
4 5 février Air Force SC 15-17 Navy SC Danushka Perera (Navy SC)

6 février
 
Army SC 09-19 Kandy SC Srinath Sooriyabandara (Kandy SC)
CR & FC 25-05 Police SC Jason Dissanayake (CR & FC)
Havelock SC 52-18 CH & FC ?
       
5 12 février CH & FC 15-26 Air Force SC ?
13 février Police SC 24-27 Havelock SC Radeesha Senevirathne (Police SC) **
14 février Kandy SC 15-12 CR & FC Buweneka Udangamuwa (Kandy SC)
Army SC 30-32 Navy SC Thilina Weerasinghe (Navy SC) **
       
6 19 février Police SC 24-12 Air Force SC Charles Praveen (Police SC)
20 février Navy SC 08-19 Kandy SC Nigel Ratwatte (Kandy SC) **
Havelock SC 26-21 CR & FC Prasath Madusanka (Havelock SC)
CH & FC 03-38 Army SC Sudarake Dikkumbura (Army SC)
       
7 26 février Navy SC 76-13 CH & FC Supun Peiris (Navy SC)
27 février CR & FC 19-17 Air Force SC Charith Senevirathne (Air Force SC) **
Police SC 27-17 Army SC Sudam Sooriyarachchi (Police SC)
28 février Kandy SC 27-17 Havelock SC Richard Dharmapala (Kandy SC) **

ASIE RUGBY
L'actualité du rugby asiatique


     visiteurs
       
Crée en 2015, Asie Rugby (à l'origine Corée rugby) était un site dédié au rugby sud-coréen. Mais depuis juillet 2016, il se développe pour traiter aussi désormais de l'essentiel de l'actualité rugbystique asiatique (hors japonaise).

Il est le petit dernier de la famille rugbystique asiatique, crée par Hinato, le fondateur du site désormais connu Japon Rugby

2015-2017 Asie Rugby. La référence francophone du rugby asiatique en France.